Kyoto

Ceci est mon premier article, un essai en quelque sorte. Comme je n’ai pas beaucoup de temps je vais résumer en une photo la beauté de la ville dans laquelle je vis, Kyoto.

Publicités

Sommet des Ministres des Finances et des gouverneurs de banques centrales du G20 à Fukuoka (8-9 juin 2019)

La ville de Fukuoka accueillera les 8-9 juin 2019 le sommet des Ministres des Finances et des Gouverneurs de banques centrales du G20.

La police préfectorale de Fukuoka a averti d’importantes limitations de la circulation dans le centre-ville de Fukuoka, aux abords du lieu des réunions (Hilton Fukuoka Sea Hawk) et de l’aéroport, ainsi que de nombreux hôtels où des délégations logeront.

Il est préférable d’éviter ces quartiers autant que possible du 7 juin en soirée au 10 juin en matinée.

La circulation sur plusieurs artères du centre-ville sera partiellement ou totalement bloquée, en particulier Nanotsu-dori, Showa-dori, Meiji-dori et Kokutai-doro autour des gares de Hakata et Tenjin, selon le plan ci-dessous:

5e atelier franco-japonais sur la cybersécurité 🇫🇷🇯🇵🇩🇪(Kyoto, 23-25 avril 2019)

L’Université de Kyoto accueille du 23 au 25 avril le 5e atelier franco-japonais sur la cybersécurité.

Ces journées de travail visent à nourrir des échanges entre universitaires et scientifiques français et japonais sur les défis auxquels la France comme le Japon font face en matière de cybersécurité et prévenir des cyber-attaques.

Le premier atelier franco-japonais sur la cybersécurité s’est tenu en 2015, grâce au soutien de l’Ambassade de France au Japon, du NICT (Institut national des technologies de l’information et de la communication), de l’Université Keio, de l’INRIA et du CNRS. Les échanges scientifiques doublent le dialogue politique entre la France et le Japon sur la cybersécurité, établi par les Ministères des affaires étrangères des deux pays en 2014.

Particularité de ce 5e atelier, des experts allemands participent aussi aux échanges cette année. Cela fait suite à la déclaration conjointe de novembre 2018 par laquelle les trois pays, France Allemagne et Japon ont affirmé leur intention d’approfondir leur coopération sur les sujets du numérique.

Osaka – Le résultat des élections locales relance le projet de « métropole » fusionnant la province et la ville d’Osaka

La formation Ishin no Kai a obtenu ce 7 avril, aux élections locales, un succès d’importance:

  • elle remporte l’élection au poste de gouverneur d’Osaka (M. Yoshimura, ancien maire) et celle au poste de maire (M. Matsui, ancien gouverneur);
  • elle obtient la majorité absolue à l’assemblée provinciale d’Osaka et s’en approche dans les assemblées municipales d’Osaka et de Sakai.

Ces résultats devraient relancer le projet de fusion de la province et de la ville d’Osaka pour créer une métropole sur le modèle de Tokyo. La prochaine étape serait alors l’organisation d’un nouveau référendum sur le sujet.

Permanences consulaires dans le Kansai (mai 2019).

Des permanences consulaires seront effectuées en mai 2019 à Kyoto et Osaka, pour recevoir les demandes de passeport (renouvellement/première demande) ou de carte d’identité. Il est également possible de faire compléter un certificat d’existence pour le paiement des pensions de retraite, d’établir une procuration de vote avant les élections européennes (scrutin du 26 mai) ou de demander une légalisation de signature.

Le calendrier des permanences est le suivant:

Kyoto: mercredi 8 mai (9h00-13h00 puis 14h00-18h00) au Consulat général/Institut Français;

Osaka: jeudi 9 mai (10h00-13h00 puis 14h00-18h00) à l’Institut Français.

Il faut impérativement prendre rendez-vous en contactant l’antenne consulaire: admin-francais.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr.

Pour plus d’information veuillez vous référer au site de l’Ambassade: https://jp.ambafrance.org/tournees-consulaires-12465

Déplacement de l’Ambassadeur dans le Kansai (27 mars 2019)

L’Ambassadeur Laurent Pic s’est rendu dans le Kansai ce mercredi 27 mars.

A cette occasion, il a notamment rencontré:

  • M. Masatoshi Kimata, Président (Chairman) de Kubota, une société qui fabrique des machines agricoles et industrielles et des équipements industriels;
  • M. Masao Imasu, Président (Chairman) de Toyo Aluminium, une société qui fabrique des poudres pulvérisées et des pigments avancés d’aluminium pour diverses applications industrielles.

Ces deux entreprises d’Osaka ont d’importants investissements en France: Kubota emploie 700 personnes en particulier dans la région de Dunkerque, et Toyo Aluminium emploie plus de 100 personnes dans deux sites des Pyrénées. L’Ambassadeur a ainsi eu un échange avec ces deux Présidents sur leur expérience d’implantation en France et leur a réitéré le soutien de l’ambassade et du consulat pour aider à résoudre des difficultés qui se présenteraient.


L’Ambassadeur a également participé à l’inauguration du premier magasin Décathlon au Japon, à Nishinomiya (Hankyu Nishinomiya Gardens). Cet événement marque une étape majeure dans l’implantation de Décathlon au Japon, après l’ouverture en 2017 d’un Décathlon Lab à Osaka pour tester la réceptivité du marché japonais aux produits de Décathlon.

Rencontre de la Consule à Tokyo avec les îlotiers du Kansai (18 mars 2019)

La cheffe de la section consulaire de notre Ambassade à Tokyo, Mme Marie-Hélène TEYLOUNI, a rencontré les îlotiers de la région du Kansai, a l’occasion d’un déplacement à Kyoto pour la permanence consulaire.

Pour mémoire, les ambassades et consulats de France dans le monde entier doivent preparer un plan de sécurité permettant notamment d’établir ou de renouer le contact avec les ressortissants français résidant à l’étranger en cas de catastrophe naturelle, d’accident dramatique (crash aérien par exemple), d’événement politique (soulèvement, attaque terroriste…) ou d’autre nature.

Ce plan de sécurité, qui existe aussi pour l’Ouest du Japon, repose sur deux principes:


🔴 Il est important de souligner que les deux éléments sont indissociables: ni l’Ambassade, ni le Consulat, ni les îlotiers ne peuvent agir efficacement en cas de crise pour rassurer des proches en France inquiets des leurs habitant dans une zone affectée par une catastrophe naturelle, si ces derniers ne se sont pas fait connaître en s’inscrivant au Registre des Français de l’étranger.


Les échanges qu’a eus Mme Teylouni avec les îlotiers de la région du Kansai ont mis en avant la nécessité de mieux faire connaître ce dispositif d’îlotage aux Français résidents, et d’inciter ces derniers à s’inscrire au Registre et à y tenir leurs coordonnées à jour.