Kyoto

Ceci est mon premier article, un essai en quelque sorte. Comme je n’ai pas beaucoup de temps je vais résumer en une photo la beauté de la ville dans laquelle je vis, Kyoto.

Publicités

Cérémonie de remise du Prix Cosmos International à M. Augustin Berque (Osaka, 14 novembre)

J’ai assisté ce mercredi 14 novembre à la cérémonie de remise du Prix Cosmos International à notre compatriote M. Augustin Berque, à Osaka.

Le Prix Cosmos International récompense chaque année un travail de terrain ou une recherche utiles à la compréhension de l’interdépendance entre tous les êtres vivants sur notre planète (plantes, nature dans sa globalité et espèces animales dont l’espèce humaine).

Augustin Berque a développé, à partir de sa lecture du philosophe japonais Tetsuro Watsuji, un nouveau concept, celui de « milieu »: en accordant une subjectivité à la nature, il a ainsi remis en cause la distinction habituelle entre l’homme et la nature, et a fondé un nouveau champ disciplinaire, la mésologie (風土学).

Augustin Berque est le troisième Français à se voir décerner le Prix Cosmos International depuis sa création en 1993. Directeur d’études a l’Ecole des Hautes Études de Sciences Sociales (EHESS), il est actif depuis de nombreuses années au Japon et a effectué notamment plusieurs déplacements dans les zones sinistrées du Tohoku après le séisme de mars 2011.

Déplacement à Shimane et Tottori (5-6 novembre 2018)

J’ai effectué les lundi et mardi 5 et 6 novembre un déplacement dans les provinces de Shimane et Tottori. C’était ma première visite dans ces deux provinces depuis la prise de fonction.

Au cours de ce bref séjour, j’ai notamment rencontré le 5 novembre le vice-maire d’Izumo, le maire de Matsue, le gouverneur et le vice-gouverneur de Shimane, et le lendemain 6 novembre le maire du village de Misasa qui a un attachement ancien et fort avec la France, ainsi que le gouverneur de Tottori.

Lors de ces différents entretiens, j’ai surtout été frappé par le volontarisme de tous ces élus pour développer le tourisme et encourager les Français à visiter leur région. Confrontés à un vieillissement démographique accéléré, ils recherchent en effet les moyens de favoriser l’activité économique: les provinces de Shimane et Tottori bénéficient d’un environnement préservé et de superbes paysages, et gardent un caractère traditionnellement japonais qui séduisent effectivement un nombre croissant de nos compatriotes, qui s’y rendent lors d’un deuxième ou troisième séjour touristique au Japon.

La culture du manga est également mise en avant pour attirer des touristes, plusieurs auteurs connus étant originaires de Shimane et Tottori. Le port de Sakai-minato au nord de Yonago a ainsi rénové et décoré une rue commerçante sur le thème du manga.

J’ai d’ailleurs rencontré trois jeunes Français qui travaillent à Matsue, Izumo et Misasa dans la cadre du programme JET pour promouvoir la région en France.

Visite à Osaka d’une délégation du Département du Val d’Oise (30 octobre – 2 novembre 2018)

Comme chaque année en automne, une importante délégation du Département du Val d’Oise s’est rendue à Osaka cette semaine, dans le cadre du partenariat d’amitié qui lie depuis 31 ans le Val d’Oise et la province d’Osaka.

La délégation, conduite par la Présidente du Conseil départemental Marie-Christine Cavecchi, comprenait plusieurs élus locaux, mais aussi des chefs d’entreprises et les dirigeants d’associations économiques du département (Comité d’Expansion Économique, Mouvement des entreprises, Chambre de commerce et d’industrie), plusieurs personnes représentant les universités et grandes écoles du Val d’Oise (École de Biologie Industrielle, EISTI, ENSEA, ILEPS) et les dirigeants d’institutions culturelles comme le Centre des Arts d’Enghien-les-Bains ou l’Abbaye de Maubuisson.

Mme Cavecchi a notamment été reçue par le vice-gouverneur d’Osaka Jun Arai, le Président de l’Assemblée préfectorale Hitoshi Iwaki et enfin le président de l’union d’amitié franco-japonaise de l’Assemblée préfectorale Yuji Kamanaka.

Le partenariat entre le Val d’Oise et la province d’Osaka a longtemps été centré sur le développement des liens économiques et industriels. Cela a notamment permis d’importants flux d’investissement, faisant du Val d’Oise, après Paris, le département français accueillant le plus grand nombre d’entreprises japonaises (notamment d’Osaka).

Un événement pour promouvoir l’attractivité du Val d’Oise auprès des investisseurs a encore été organisé cette semaine à Knowledge Capital (Grand Front Osaka).

Mais ces dernières années, les échanges entre Osaka et le Val d’Oise se diversifient vers de nouveaux domaines:

  • échanges universitaires avec la hausse des échanges d’étudiants, le développement d’une bourse valdoisienne, en partenariat avec notre ambassade à Tokyo, pour encourager la venue en France d’étudiants d’Osaka, la mise en place de cours de musique/master classés en ligne permettant à des enseignants valdoisiens de donner des cours à des élèves d’Osaka.
  • Un partenariat universitaire dans le domaine du sport va se développer entre l’ILEPS et l’Université des sciences du sport et de la santé d’Osaka, sur la dynamique créée par la coupe du monde de rugby et les Jeux Olympiques qui seront tous deux organisés successivement au Japon (2019-2020) puis en France (2023-2024).
  • Dans le domaine culturel, des musiciens valdoisiens ont participé au Festival artistique et culturel d’Osaka en octobre 2017, et des projets comme celui d’accueillir des entreprises culturelles d’Osaka dans l’incubateur de l’Abbaye de Maubuisson sont en train de voir le jour.

Ce partenariat est l’un des plus anciens et dynamiques liant des territoires français et japonais. L’engagement tant de la province d’Osaka que du Département du Val d’Oise l’appelle à une dynamique renouvelée 31 ans après ses débuts.

Commémoration du centenaire de l’armistice de 1918.

Une cérémonie de commémoration du centenaire de l’armistice mettant fin à la Première Guerre Mondiale aura lieu le dimanche 11 novembre 2018 à 11h30 devant le Monument aux morts du Cimetière des Étrangers de Kobe.

Cette cérémonie est organisée par les Consulats généraux d’Allemagne et de France dans le Kansai.

Les ressortissants français souhaitant y assister sont les bienvenus. Ils peuvent sils le souhaitent amener un bouquet de fleur qu’ils pourront déposer devant le Monument aux morts après le dépôt de la gerbe par les Consuls généraux présents.

Afin de transmettre aux gardiens du Cimetière un ordre de grandeur du nombre de personnes attendues le jour de la commémoration, il est demandé aux personnes souhaitant y assister de confirmer leur venue et le nombre de personnes par courrier électronique ou par téléphone au 075 761 2165.

6e rencontres franco-japonaises de la coopération décentralisée (Kumamoto, 9-11 octobre)

La ville de Kumamoto a accueilli du 9 au 11 octobre les 6e rencontres franco-japonaises de la coopération décentralisée.

Ce rendez-vous organisé tous les deux ans permet aux élus des villes et régions françaises et japonaises liées par des jumelages ou des accords de partenariat de se retrouver pour échanger des idées et bonnes pratiques sur les défis qu’ils rencontrent.

Kumamoto, qui a un accord de partenariat avec Aix-en-Provence, avait été choisie en 2016 dans le contexte du violent séisme qui venait de frapper la ville.

La ville s’était mise aux couleurs de la France pour accueillir cet événement.

Les villes et régions françaises ont ainsi pu présenter leurs spécialités et leurs attraits. La participation française était importante : Strasbourg, Cannes et Autun étaient représentées par leur maire, d’autres villes dont Bordeaux, Nancy, Tours, Aix-en-Provence, Nice, Rennes, Issy-les-Moulineaux, Chartres, Compiègne étaient représentées par un adjoint au maire.

En outre les départements de l’Essonne et du Val d’Oise et les régions Occitanie et Auvergne Rhône Alpes étaient également présents.

Les rencontres, ouvertes en français par le maire de Kumamoto M. Kazufumi Onishi, ont permis des échanges autour de thèmes d’intérêt commun:

  • Accessibilité des transports pour tous, avec la problématique du développement de solutions pour les personnes âgées ;
  • Mobilisation des jeunes à l’international: formation et développement de stratégies pour leur offrir des perspectives d’emploi ;
  • Coordination entre collectivités pour agir en faveur de la culture, du tourisme, du développement économique et pour mieux gérer les crises.

Les rencontres ont aussi permis de célébrer avec éclat les 160 ans de relations franco-japonaises, d’autant plus que le traité d’amitié et de commerce entre la France et le Japon a été conclu le 9 octobre 1858.

Au final les échanges ont été substantiels et ont contribué à améliorer la visibilité des villes et régions françaises au Japon. Ils devraient se traduire par le développement d’échanges culturels et économiques entre collectivités territoriales.

Rendez-vous a été pris pour les 7e rencontres franco-japonaises de la coopération décentralisée en 2020 à Aix-en-Provence.

Permanences consulaires dans le Kansai (Kyoto et Osaka) en novembre.

Des permanences consulaires seront effectuées en novembre 2018 à Kyoto et Osaka, pour recevoir les demandes de passeport (renouvellement/première demande) ou de carte d’identité.

Le calendrier des permanences est le suivant:

Osaka: mercredi 7 novembre (10h00-12h00 puis 13h00-18h00) à l’Institut Français.

Kyoto: jeudi 8 novembre (10h00-12h00 puis 13h00-18h00) au Consulat général/Institut Français;

Pour déposer une demande de passeport ou de carte d’identité il faut impérativement prendre rendez-vous en contactant l’antenne consulaire: admin-francais.tokyo-amba@diplomatie.gouv.fr.

Pour plus d’information veuillez vous référer au site de l’Ambassade: https://jp.ambafrance.org/tournees-consulaires-12465